Principes

L’évaluation finale recouvre 3 éléments :

  • une évaluation sur les savoir-faire par le tuteur : il observe le candidat en situation de travail et détermine le niveau d’atteinte des objectifs visé dans le cadre des activités de l’emploi et la maîtrise des savoir-faire requis. Il utilise pour cela la grille d’observation des activités.
  • une évaluation sur les connaissances par l’organisme évaluateur et les formateurs : cette évaluation s’effectue à l’aide de questionnaire (informatisé ou non). Cela permet d’identifier le niveau de maîtrise des savoirs nécessaire à la maîtrise de l’emploi. Le livret descriptif d’activité peut être ajouté à l’évaluation par questionnaire.
  • Une évaluation sur l’ensemble du métier par un professionnel évaluateur : lorsque les évaluations par les tuteurs et par le formateur sont réalisées et que le candidat a atteint le niveau requis, alors un professionnel évaluateur ou un jury composé de plusieurs professionnels évaluateurs est réuni pour l’épreuve finale.

Évaluation par le tuteur

Les objectifs

L’évaluation par le tuteur porte essentiellement sur les activités et les savoir-faire du référentiel CQP. Il s’agit pour le tuteur d’observer les activités réalisées par le candidat sur son poste et d’estimer le niveau d’atteinte des objectifs en fonction des indicateurs et des seuils définis. A travers cette évaluation, le tuteur détermine le niveau de maîtrise des savoir-faire requis pour exercer le métier visé par le CQP.

Les outils

L’évaluation par le tuteur est réalisée à l’aide d’une grille d’observation au poste en suivant les étapes du guide d’adaptation de la grille tuteur. Accéder au «Guide d’élaboration de la grille tuteur» ou à une grille tuteur.

Le rythme

L’évaluation tuteur est réalisée au moins trois fois durant le parcours CQP :

  • lors du positionnement,
  • à mi-parcours,
  • en fin de parcours.

La grille d’observation est complétée au fur et à mesure. Une activité évaluée positivement ne fait plus l’objet d’une nouvelle évaluation par la suite. La dernière observation est retenue pour le calcul de l’obtention du CQP.

Évaluation par le formateur

Les objectifs

L’évaluation formateur porte essentiellement sur les savoirs et certains savoir-faire techniques du référentiel compétences du CQP. Il s’agit de s’assurer au travers de questions posées au candidat que celui-ci a une bonne maîtrise des connaissances liées à son activité professionnelle dans chacun des domaines.

Les outils

L’évaluation formateur est réalisée à l’aide d’un questionnaire établi selon le protocole d’élaboration du questionnaire indiqué dans l’outil proposé (cf. outil «Protocole d’élaboration des questionnaires»).

Si l’entreprise ou la Branche a décidé d’utiliser la plateforme de gestion Ev’Alim, l’évaluation formateur est réalisée à l’aide d’un questionnaire sur poste informatique et d’un livret descriptif d’activité. Dans ce cas, l’évaluation formateur est gérée par l’organisme évaluateur qui a été spécifiquement formé à l’utilisation de la plateforme de gestion Ev’Alim.

Le rythme

L’évaluation formateur est réalisée au moins 2 fois durant le parcours CQP :

  • lors du positionnement
  • en fin de parcours.
  • Dans certain projet CQP, il peut être pertinent d’organiser une évaluation formateur à mi-parcours.

Une connaissance évaluée positivement lors du positionnement ne fait plus l’objet d’une nouvelle évaluation par la suite. La dernière évaluation est retenue pour le calcul de l’obtention du CQP.

Évaluation par un professionnel évaluation ou un jury de professionnels sur site

Les objectifs

L’évaluation par un professionnel évaluateur ou un jury de professionnels sur site (extérieur à l’entreprise dans laquelle travaille le candidat) est centrée sur les savoirs, savoir-faire et attitudes du référentiel emploi du CQP. Cette évaluation s’effectue en un temps déterminé (environ 45 à 50 min) et en fin de parcours CQP. Il s’agira pour cet acteur de donner un avis sur la maîtrise globale de l’emploi par le candidat.

Plusieurs modalités d’évaluation :

Selon le CQP visé, l’évaluation s’effectue soit

  • au poste de travail (ex : préparateur, Conducteur de machines, ouvrier qualifié en nettoyage industriel…)
  • sur la base d’un projet professionnel (ex  : Responsable d’équipe, Agent de maintenance, gestionnaire de l’administration du personnel et de la paie…) présenté par le candidat
  • à partir d’une mise en situation reconstituée ou d’un jeu de rôle (ex : attaché commercial,…)

Les outils

Le professionnel évaluateur ou le jury de professionnels sur site dispose d’une grille d’observation. Accéder au « Guide Jury »

Le rythme

L’évaluation par le professionnel évaluateur ou le jury de professionnels sur site est réalisée en fin de parcours lorsque le candidat obtient des résultats satisfaisants (+70%) au niveau des évaluations tuteur et formateur.