L’objectif de cette étape est de déterminer si le candidat dispose d’une expérience et de compétences suffisantes pour prétendre à une VAE. Il s’agit de maximiser les chances de réussite de chaque candidat au regard des exigences de résultats sur chacun des blocs de compétences du CQP pour l’obtention de celui-ci (70% d’objectifs atteints sur chacun des blocs de compétences du CQP) et des éléments liés à l’expérience, au projet et à la faisabilité.

Au regard du tableau de résultats généré depuis la plateforme de gestion Ev’Alim, l’organisme évaluateur va effectuer une analyse globale de la recevabilité du dossier du candidat.

Il apporte l’une des 3 réponses suivantes :

  • Le candidat peut s’engager dans une démarche VAE et un dossier déclaratif lui est remis.
  • Le candidat a un bon dossier, mais le questionnaire de connaissances révèle des faiblesses importantes dans la maîtrise des connaissances liées à tout ou partie des blocs de compétences du CQP ; il est orienté vers la voie « bloc de compétences » pour une formation complémentaire. Il pourra présenter son dossier VAE à la suite de cette formation.
  • Le candidat a trop peu de chances de succès via la VAE, il est orienté vers un autre parcours plus adapté à son profil, comme la voie de la formation. Son dossier n’est pas recevable pour une démarche CQP par la VAE.

Le candidat reçoit par courrier un avis circonstancié sur son dossier préalable de la part de l’organisme évaluateur.

La décision est saisie sur la plateforme de gestion Ev’Alim pour assurer la traçabilité et l’archivage des données.