Renseignement du dossier déclaratif par le candidat accompagné par l’organisme évaluateur ou un autre prestataire accompagnateur VAE

Le dossier déclaratif se compose, selon les CQP d’un ou deux livrets. Le premier (livret A) balaye l’ensemble des activités du CQP, le second (livret B) amène le candidat à développer ou approfondir un thème, un sujet ou une mission permettant de mettre en valeur et d’argumenter des activités couvrant au mieux l’ensemble des domaines du CQP visé et de montrer son implication dans un projet ou une action professionnelle.

Pour certains CQP, il n’existe pas de livret B.

Le candidat peut bénéficier, s’il le souhaite, d’un accompagnement par un prestataire accompagnateur VAE qui va l’aider à décrire, analyser et formaliser son activité professionnelle et personnelle au regard de son projet de validation.

Cet accompagnement pourra comporter des phases collectives, s’il y a plusieurs candidats à la VAE, mais comprendra, dans tous les cas, une phase individuelle permettant de prendre en compte les besoins précis de chaque candidat. Les résultats au questionnaire de connaissances sont mis à disposition de l’accompagnateur VAE afin de lui permettre d’affiner et d’orienter l’accompagnement du candidat.

Avant chaque nouvel accompagnement, le prestataire aura préalablement pris connaissance

  • des modalités d’évaluation décrites dans la démarche CQP par la VAE pour le Secteur Alimentaire,
  • du présent cahier des charges,
  • du contenu des référentiels des CQP visés par les candidats.

 

Le niveau de précision attendu pour la formulation des réponses aux questions du livret A et livret B peut être affiné en s’appuyant sur les critères suivants :

  • La compréhension du sens du travail réalisé : la description effectuée par le candidat doit permettre de montrer que celui-ci comprend le sens de ce qu’il réalise et sera capable de le reproduire dans d’autres situations. (Une simple liste d’items est insuffisante).
  • La personnalisation des réalisations : des formulations commençant par JE seront préférées (pas de NOUS, ni de ON).
  • La description de réalisations concrètes : les explications, les termes utilisés peuvent parfois recouvrir des réalités différentes (exemple : « j’accueille les salariés » ne permet pas de savoir ce que réalise vraiment le candidat : comment accueille-t-il ? Pourquoi estime-t-il qu’il est important d’accueillir ? etc.). Il sera recherché des formulations simples et précises décrivant des réalisations concrètes.

Une préparation à la présentation du dossier devant les professionnels évaluateurs est également prévue dans le cadre de cet accompagnement.
Cet accompagnement s’étalera sur une période maximale de 9 mois.

Vérification de la « présentabilité » du dossier déclaratif

Il s’agit, pour l’organisme évaluateur, de vérifier que le candidat est prêt pour se présenter devant les professionnels évaluateurs à l’issue de son travail de rédaction du dossier déclaratif.

Deux critères de présentabilité sont proposés :

  • la qualité des livrets A et B (niveau de description suffisant pour le livret A ; plus qu’une simple succession de planches pour le livret B),
  • la réalisation d’une présentation orale à blanc.

Lorsque le candidat est insuffisamment prêt, l’organisme invite le candidat à différer son passage devant les professionnels évaluateurs pour se laisser le temps de compléter son travail.