Missions confiées et activités à réaliser

Le professionnel évaluateur est le 3e acteur de l’évaluation finale avec le tuteur et l’organisme évaluateur. C’est le seul acteur réellement externe à l’entreprise et qui n’a aucun lien hiérarchique, fonctionnel ou contractuel avec le candidat. Il porte à lui seul le regard objectif et distancié attendu d’une action CQP.

Ces activités sont détaillées comme suit :

Réaliser l’évaluation finale du CQP pour chaque candidat

  • Lire et analyser le dossier du candidat.
  • Se forger un premier avis sur la base de ces documents.
  • Préparer des questions pour chaque candidat.
  • Échanger avec le candidat sur sa pratique professionnelle et apprécier le degré de maîtrise de son poste sur les différentes facettes.
  • Donner une appréciation des compétences professionnelles du candidat

Réaliser des propositions d’attribution du CQP pour les candidats qui permettront à l’instance nationale paritaire de délivrer le CQP

Selon les procédures de Branches Professionnelles, un jury composé de plusieurs professionnels évaluateurs peut être mobilisé sur site. Il peut être amené, dans ce cadre, à assurer des missions relevant normalement du jury paritaire nationale CQP et notamment assurer la délibération sur l’attribution du CQP.

Compétences requises

Pour un professionnel évaluateur

  • Analyser un descriptif d’activité pour identifier les points forts et les points faibles d’un candidat
  • Identifier les différents types d’épreuves et leur place vis-à-vis de l’observation du candidat
  • Utiliser les techniques de communication permettant de faciliter l’expression du candidat
  • Poser les bonnes questions permettant d’analyser les différentes facettes d’une expérience professionnelle
  • Capter, dans le discours du candidat ou dans ce qu’il donne à voir (mise en situation), les éléments permettant d’étayer l’évaluation

Conditions requises

  • Garantir l’équité de traitement entre les candidats (temps consacré à chacun, niveau des questions posées,…).
  • Ne pas chercher à « piéger » le candidat
  • Favoriser ses réalisations et son expression afin de lui permettre de donner le meilleur de lui-même.
  • Balayer l’ensemble des domaines de compétences.
  • Eviter de se focaliser sur un type d’activité insuffisamment maîtrisé.