Missions confiées et activités à réaliser

 

L’évaluateur en entreprise est un acteur clé dans la réussite du projet. En effet, sa connaissance des postes, des salariés et de l’environnement professionnel de l’entreprise lui confère une place idéale pour évaluer le candidat lors de la phase finale de la certification CQP. A la différence de la voie classique, l’évaluateur en entreprise n’accompagne pas le candidat tout au long de son parcours, car dans la voie par blocs de compétences, le candidat se forme et valide progressivement des blocs de compétences.

Les missions de l’évaluateur en entreprise sont donc centrées uniquement sur l’évaluation

Participer à l’adaptation des outils d’évaluation

Dans le cadre de la voie blocs de compétences, la grille tuteur de la voie classique est utilisée. L’évaluateur en entreprise s’appuie a minima sur les indicateurs et seuils génériques proposés dans l’outil mais, selon les situations professionnelles, l’entreprise peut choisir d’adapter l’outil d’évaluation et de le contextualiser. Dans ce cas, l’évaluateur en entreprise participe à l’adaptation de la grille tuteur en ajustant et/ou en précisant les indicateurs et les seuils de la grille d’observation.

L’adaptation de la grille tuteur a pour finalité de spécifier le cadre précis dans lequel l’emploi s’exerce pour telle ou telle entreprise. L’une des plus-values de la démarche CQP réside dans cette personnalisation de la grille tuteur au regard des spécificités d’une entreprise et du poste du candidat. Ceci va garantir à l’entreprise et au salarié que ce sont bien les situations professionnelles réellement exercées qui vont servir de référence.

Il s’agit de préciser, pour chaque activité du référentiel CQP national, les éléments constitutifs de la situation professionnelle spécifique à l’entreprise (ex : le type de machine utilisée, les méthodes mises en œuvre, les procédures spécifiques à respecter, les matières premières utilisées, leurs spécificités, etc.), d’ajuster les indicateurs génériques et de préciser les critères d’évaluation attendus.

 

Évaluer le candidat

Il évalue les activités du candidat en situation de travail lors de l’évaluation finale. Il utilise pour cela la grille tuteur, en renseignant plus particulièrement la colonne “évaluation de la grille d’observation”.

Notamment, il s’assure que le candidat atteint a minima une maîtrise de 30% pour chacun des savoir-faire et de 50% pour chacun des blocs de compétences.

 

Dans le cas où le candidat ne serait pas au niveau requis du CQP, il alerte l’organisme évaluateur. Il peut faire des préconisations pour accompagner le candidat sur les savoir-faire non acquis.

Compétences requises

  • Analyser ou observer ou décrire des tâches, un emploi
  • Identifier les enjeux et objectifs visés du projet ou de l’emploi
  • Utiliser des outils d’évaluation
  • Restituer au candidat les résultats de l’évaluation, valoriser ses acquis
  • Démontrer, expliquer, prouver, apporter des précisions
  • Favoriser la diversité des mises en situation
  • Fixer des objectifs
  • Communiquer avec différents acteurs
  • Adapter et partager ses outils

Conditions requises

  • Pratique professionnelle avérée dans le domaine professionnel correspondant au champ de l’emploi : savoir technique reconnu, vision globale du métier
  • Sensibilité aux questions de compétences
  • Pédagogie, rigueur et clarté
  • Créativité pour savoir présenter les choses
  • Attitude d’ouverture pour favoriser les questions et les échanges
  • Autonomie, organisation
  • Sens relationnel
  • Disponibilité, adaptation