L’organisme évaluateur est un tiers extérieur qui assure le pilotage du projet CQP par la voie blocs de compétences. Il a été habilité par l’Organisme Certificateur pour mettre en œuvre des actions CQP dans le secteur Alimentaire à l’aide de la plateforme Ev’Alim. A ce titre, il prend en charge l’ensemble des étapes de la démarche CQP depuis l’inscription des candidats jusqu’à l’organisation des évaluations par blocs de compétences et des évaluations finales du CQP. Il peut assurer également le parcours de formation.

Missions confiées et activités à réaliser

 

Il peut être sollicité pour les missions suivantes :

 

Inscrire le candidat sur la plateforme de gestion

L’organisme évaluateur est contacté par l’entreprise ou le salarié pour une démarche CQP par la voie de compétences.

Dans ce cadre il doit procéder à l’inscription du candidat sur la plateforme de gestion des CQP dans le secteur alimentaire (Ev’Alim) en renseignant tous les champs demandés.

Il doit également identifier le CQP à viser, les blocs de compétences et les unités de compétences à suivre. Dans la plateforme, l’organisme évaluateur doit choisir le bon questionnaire en fonction de la spécialité, sous-spécialité et process métier du candidat.

 

Le cas échéant, organiser un repérage des compétences du candidat

L’organisme évaluateur peut être amené, à la demande de l’entreprise ou du salarié, à effectuer un positionnement complet sur les connaissances du CQP visé via le questionnaire en ligne.   

 

Organiser la formation des candidats sur les unités de compétences à acquérir

L’organisme évaluateur et l’entreprise identifient les unités de compétences du ou des  blocs à acquérir. Ils peuvent s’appuyer sur le catalogue des blocs de compétences et les contextualiser à la situation professionnelle et au niveau de compétences du candidat.

Cette contextualisation donne lieu à l’élaboration d’un ou plusieurs cahiers des charges de formation et d’un plan de formation.

Le plan de formation peut viser l’acquisition d’un bloc ou de plusieurs blocs et peut s’étaler sur plusieurs mois ou années en fonction du rythme retenu par l’entreprise et le candidat.

 

Former les candidats selon son champ d’expertise

L’organisme évaluateur forme les candidats selon son domaine de spécialité. Il évalue les acquis sur les savoirs des candidats en fin de formation.

Voir le cahier des charges pour la réalisation d’une formation.

 

Organiser le déroulement des évaluations du ou des blocs de compétences

L’organisme évaluateur est chargé d’organiser les évaluations du ou des blocs de compétences.

Pour ce faire, le candidat est évalué à travers un questionnaire en ligne sur les unités de compétences constitutives du ou des blocs. Dans certains cas, en particulier lorsque le bloc contient des unités de compétences où un savoir technique est exigé et qu’il ne peut être évalué seulement à travers un questionnaire, l’évaluation du bloc peut prendre également la forme de mises en situation reconstituée ou d’études de cas, organisée par l’organisme évaluateur.

Les résultats du ou des blocs de compétences sont automatiquement générés par la plateforme de gestion et communiqués à l’Organisme Certificateur en charge de délibération et de délivrer une attestation de bloc.

L’organisme évaluateur peut ensuite être amené à éditer et transmettre l’attestation de blocs au candidat.

 

Lorsque l’ensemble des blocs de CQP manquants ont été acquis, les missions de l’organisme évaluateur se poursuivent :

 

Organiser le déroulement des évaluations finales

L’organisme évaluateur est chargé d’organiser les évaluations finales qui s’articulent autour de 3 composantes :

– les savoir-faire évalués par l’évaluateur en entreprise à l’aide de la grille tuteur. Dans ce cas, il est attendu de l’organisme évaluateur qu’il forme et accompagne les évaluateurs en entreprise, et réalise, le cas échéant l’adaptation de la grille tuteur, si les indicateurs et seuils génériques proposés ne conviennent pas.

– les connaissances qui n’ont pas été préalablement validées lors de l’évaluation d’un bloc de compétences. L’évaluation s’effectue au travers du test informatique.

– l’ensemble des compétences évalué par un professionnel évaluateur ou un jury composé de plusieurs professionnels sur site.

 

Transmettre les résultats à la branche professionnelle ou à l’Organisme certificateur (selon la procédure)

A l’issue des évaluations finales, l’organisme évaluateur doit saisir l’ensemble des résultats sur la plateforme de gestion Ev’Alim, ou remplir la grille de synthèse globale pour chaque candidat (si le projet n’utilise pas Ev’Alim).

L’ensemble des informations doit être transmis à la branche ou à l’organisme certificateur (OC) en vue de la tenue du jury paritaire et de la CPNEFP/CPNIEFP qui délibère sur l’attribution du CQP et délivre le parchemin.

Dans certains cas et pour certaines branches, il peut être demandé à l’organisme évaluateur de venir présenter les résultats des CQP en jury paritaire national CQP.

 

Communiquer les résultats aux candidats

L’organisme évaluateur devra communiquer aux candidats les résultats de délivrance des CQP émis par la CPNEFP/CPNIEFP.

 

Assurer en continu le pilotage de l’action CQP et la communication entre les acteurs

L’organisme évaluateur assure l’interface de communication et les échanges d’informations entre tous les acteurs du projet : responsable projet dans l’entreprise, conseiller formation d’OPCALIM, candidats, formateurs, évaluateurs en entreprise, branche professionnelle…