L’organisme évaluateur apprécie, à la lecture du dossier préalable, l’expérience, le projet et la faisabilité du candidat, en utilisation les critères de la grille et une échelle de 0 à 100.

Un profil peut ainsi se dégager pour chacun des 3 grands champs observés.

Selon les informations apportées par le candidat dans le DPI, l’organisme évaluateur peut noter sur la grille d’appréciation les points qui seront à aborder au cours d’un entretien complémentaire.

Les informations sont reportées dans la grille de synthèse de notation du dossier préalable sur la plateforme de gestion.